ESTorama

Trois écoles de design du Grand Est présentent le projet ESTorama à la Milan Design Week

La Région Grand Est valorisera le travail de trois écoles supérieures d’art et de design du territoire : l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy (ENSAD Nancy), l’École Supérieure d’Art et de Design de Reims (ESAD de Reims) et la Haute école des arts du Rhin (HEAR Mulhouse-Strasbourg).
Ces écoles présenteront l’exposition ESTorama, au sein de l’espace Ventura Future : une exposition qui réunit les ressources humaines, industrielles et naturelles de la région, pour mettre en lumière les savoir-faire du Grand Est en matière de design.
Avec le soutien de la Région, auquel s’est associé l’Institut français, deux projets d’écoles et trois projets de jeunes designers issus de ces écoles seront présentés à Ventura Future lors de l’événement Milan Design Week. Ils illustrent une approche ouverte et relationnelle du design, renouvelant les pratiques industrielles et les savoir-faire locaux notamment au travers des matériaux biosourcés.

Déplacer l’osier
En partenariat avec le Comité de Développement et de Promotion de la Vannerie (CDPV) et le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) – école nationale de la vannerie de Fayl-Billot (52), des étudiants de l’ENSAD Nancy renouvellent les modèles et les usages de ce matériau naturel cultivé dans la région.
Le chanvre, une filière
En partenariat avec la Chanvrière (Bar-sur-Aube), le laboratoire de R&D Fibres Recherche Développement (Troyes), des industriels de la mode (Emanuel Lang) et la corderie Meyer-Sansboeuf (68), des étudiants en design objet de l’école de Reims et en design textile de l’école de Mulhouse explorent le potentiel de cet éco-matériau local.
Le banquet
Le collectif Shore.oo, fondé par Claire Baldeck et Marianne Franclet (54), associe les résidents d’une structure d’accueil médicalisée pour personnes souffrant de la maladie de Huntington à l’élaboration d’objets destinés à un moment festif.
L’atelier Faire Savoir
Luce Aknin propose une sensibilisation aux savoir-faire manuels et industriels d’une région par la fabrication d’un objet à usage collectif. L’atelier met en avant le métier de mouleur-fondeur.
Sufflumer Terre
Harmonie Begon effectue depuis plusieurs années un travail de recherche sur la production ancestrale de céramiques alimentaires de Soufflenheim (67) à l’ère de la globalisation.

A noter que la scénographie de l’exposition Estorama a été réalisée par l’atelier B, Paris (Béatrice Selleron), en partenariat avec l’atelier national de recherche typographique (ANRT Nancy – ENSAD Nancy).