Têtes d'affiche à l'Institut français de Munich (DE)

Quand l’univers de la grande distribution croise l’imaginaire des étudiants d’une école d’art, il est possible de créer des images singulières, déroutantes parfois, mettant en scène des objets ordinaires, produits de grande consommation détournés de leur fonction première.

Têtes d’affiche propose une série d’auto-portraits associant des produits choisis en supermarché pour en créer des couvre-chefs, chapeaux, coiffes, turbans ou masques.