LABORATOIRE DE LA FEUILLE A4

A4, workshop mené par Aurélie Pertusot à l’occasion de la semaine spéciale #2 / 20-22 mars 2018

« Fragile par nature, le papier évoque paradoxalement la solidité en ce qu’il est support de l’écrit et de la loi, garant de pérennité (tandis que les paroles s’envolent). Il occupe une fonction symbolique prédominante dans nos sociétés très administratives. Ne pas en avoir équivaut presque à ne pas exister : identité, diplôme, billet de banque, titre ou action sans oublier les célèbres « papiers du véhicule… ». Un autre paradoxe réside dans la valeur relative du papier : un billet de banque, une image découpée dans un magazine, un kleenex qu’on jette à la poubelle n’ont pas la même valeur. Ce ne sont pourtant que trois rectangles de papier… »
Max Vandervorst

Pour ce workshop, je propose de se focaliser sur la feuille A4, de redécouvrir ce format standardisé devenu anodin et de s’intéresser à la notion de norme et à la pluralite des normalites. Il s’agira pendant ces 3 jours de laboratoire autour du format A4 de détourner, d’expérimenter, individuellement et collectivement, sous différentes formes libres selon les intérêts de chacun (dessin, sculpture, performance, action, vidéo, recherche sonore, etc.) et de tirer parti des propriétés plastiques du matériau, telles que sa couleur, sa surface, sa matière, ses limites, etc.

« Qui n’a pas éprouvé le désir, à un moment ou à un autre, de sortir de la norme, qu’elle nous laisse en paix, pour pouvoir commencer son travail à soi ? »
Guillaume Le Blanc, Les maladies de l’homme normal.

Pour consulter les productions des étudiants