INFRA-ORDINAIRE.CN & Fantômes de l'ancien musée d'histoire naturelle de Shanghai

Travaux de diplôme des étudiants du département de photographie de l'Institut d'Art Visuel de Shanghai

INFRA-ORDINAIRE.CN

Dans le cadre du programme Offshore, programme de recherche création et mondialisation
2 juillet – 7 septembre 2015
(Fermeture de l’École 10 juillet – 23 août)
Vernissage : jeudi 2 juillet à 12h à l’ENSAD

« Ce qui se passe chaque jour et qui revient chaque jour, le banal, le quotidien, l’évident, le commun, l’ordinaire, le bruit de fond, l’habituel, comment en rendre compte, comment l’interroger, comment le décrire ? […] Peut-être s’agit-il de fonder enfin notre propre anthropologie : celle qui parlera de nous […]. Non plus l’exotique, mais l’endotique. »

Georges Perec (Approches de quoi ? in Cause Commune 1973)

La photographie est aujourd’hui une manière de regarder plutôt qu’un moyen de représenter. Les jeunes photographes chinois diplômés de l’Institut d’Art Visuel de Shanghai dont nous présentons le travail se sont tous demandé comment regarder leur quotidien. Ils ont cherché, chacun à sa manière, l’extraordinaire de l’ordinaire. Cet infra-ordinaire a sans doute pour nous une tonalité exotique car il témoigne de lieux, de visages, de situations, de pratiques et d’usages dont la détermination et les significations nous échappent en partie. Mais ce n’est pas la couleur locale de ce côté « chinois » qui retient notre intérêt. C’est bien plutôt une sorte de couleur globale qui nous intrigue, si étrangement lointaine et si proche. La couleur particulière d’une interrogation partagée sur le commun.